Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Big Bang Love Juvenile A

21 Novembre 2013, 16:58pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Big Bang Love Juvenile A

Un film de Takashi Miike

Note: 14/20

Critique: Quand l’excentrique réalisateur japonais décide de briser toutes les règles pour faire un film, voilà ce que cela donne: une œuvre aussi complexe qu’atypique.

Niveau réalisation, on reconnaîtra aisément la patte du cinéaste. Ici, il s’adonne à toutes les bizarreries possibles et imaginables et monte son film de manière innovante. En effet les scènes sont filmées comme si nous suivions une enquête policière très détaillé. Les questions de personnes interviewées s'affichent à l'écran et on regarde leurs réactions. Si au début cela peut surprendre, il s'avère que cette originalité est très agréable. Les décors sont sublimes: une simple prison mais dans laquelle tout est maîtrisé. Des dominantes jaunes ternes, rouge passion et les jeux de lumière soutiendront la mise en scène. On tombe parfois dans des scènes plus proches du théâtre ou de la dance que du cinéma. Bien moins gore que ses précédentes réalisations, certains passages restent assez ignobles. Les divers bruits seront nous happer dans le film et nous apporter une tension supplémentaire.

Le casting est là encore de haut niveau. Content de retrouver Masanobu Ando après Kids Return en victime énigmatique d’un meurtre. On a en revanche du mal à comprendre vraiment la psychologie de son personnage. Sans pour autant dégager de la sensualité, les acteurs ont du charisme et seront nous convaincre de part des rôles très personnels assez dur à saisir. On regrette que certains soient peu (voire pas) expressifs.

Le scénario quant à lui est bien ficeler bien que léger. Tout est à la merci de l’enquête: l'espace comme le temps. Alors nous aurons le droit après une brève introduction des personnages à des sous-entendus gays lors du développement. Mais où tout cela nous mène ? Miike souhaite-t-il décrire les conditions du milieu carcéral avec viol et violence ? Beaucoup de bruit pour rien, mise en scène minimaliste, économie de dialogues, on est au prime abord bluffé puis on se rend compte que le récit manque de sentiments et de cohérence. L’intrigue est certes omniprésente mais avance trop lentement pour réellement captiver. Trop barré pour vraiment nous prendre au jeu.

Big Bang Love Juvenile A
Big Bang Love Juvenile A
Big Bang Love Juvenile A

Commenter cet article