Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

20 Janvier 2014, 16:02pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Un film d'Andrew Dominik

Note: 17/20

Critique: Biopic du célèbre bandit Jesse James, ce film de gangster américain possède tous les atouts pour plaire.

Le premier : sa mise en scène spectaculaire. Les couleurs sont absolument magnifiques, chatoyantes, presque saturées, d’une vivacité impressionnante. L’éclairage est travaillé avec soin et promet des plans fixes extrêmement esthétiques jouant avec la lumière. Trouvant le compromis parfait entre scènes d’actions ou à suspens et scènes familiales tranquilles, il nous promène dans une atmosphère constamment tendue. A la fois rapide et lent, dynamique et posé, l’ambiance nous séduira dès les premières minutes également de par sa réflexion.

Le casting est excellent. On y retrouve Brad Pitt dans le rôle principal incarnant ce bandit sans pitié ni amis, à la gâchette rapide et aux méthodes expéditives. Aussi bon soit-il, il se fait éclipser par la talentueux Casey Affleck interprétant Robert Ford, compère du premier mais aussi celui qui le mènera à la mort. Sa désinvolture, ses simulations de simplet, son accent font de lui un traitre fin tireur parfait. Soutenu par des second rôles tels que le superbe Sam Rockwell et Paul Schneider, deux petits malfrats convaincants.

Le récit retrace donc les dernières années de la vie de Jesse James en insistant sur la relation qu’il entretenait à la fois avec sa famille mais aussi avec ses hommes de main. On est complétement englouti dans le flot des événements se déroulant sous nos yeux, passionnés par les cambriolages de train, captivés par les manigances de ces hommes avides d’argent, impressionnés par la présence imposante de Jesse et la prestance charismatique de Robert. On ne lâche pas les personnages d’un œil se demandant de quelles façons ils vont justifier leurs actes. D’un suspense haletant, d’une violence modérée, l’histoire devient petit à petit une véritable légende présentant des protagonistes attachants bien que vils. On est soufflé par les rebondissements de situations et surpris par de nombreux événements et ce même si on connaît pertinemment la fin.

On regrette un final décevant même si probablement au plus proche de la réalité. Il est cependant fort intéressant de voir comment l’opinion publique peut déformer des faits. Servi par un casting de luxe, sans faute, une réalisation impeccable et un scénario prenant et touchant, on ne s’ennuie pas une seconde dans cette ébauche de chef d’œuvre.

L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford
L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford
L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Commenter cet article