Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Les contes de Terremer

27 Février 2014, 16:09pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Les contes de Terremer

Un film de Goro Miyazaki

Note: 16/20

Critique: Fiston Miyazaki s’en sort très bien pour son premier film, digne héritier du studio d’animation japonais.

Au niveau des graphismes, on se retrouve face à un univers antique changeant complétement d’époque et nous immergeant complétement dans ce monde où vivent hommes et dragons. Les paysages des cités marchandes et des ports de commerces sont magnifiques. D’un point de vue esthétique, c’est surement le plus abouti du studio au niveau de la lumière et surtout des couleurs vives, brulantes, froides ou sombres. La palette de teintes est un des plus grands éventails colorés qui existent. Détaillés, les décors nous imprègnent totalement des us et coutumes de l’univers.

Le chara-design n’a pas changé depuis le dernier film, toujours aussi agréable à l’œil, expressif, fluide et gai. On s’attache rapidement aux héros de ce récit aussi adorables que joliment réalisés. Les voix des personnages collent parfaitement à leur personnalité. Pour une fois, ce n’est pas Joe Hisaishi qui composera la BO du film mais celle-ci reste tout de même très belle, les chansons interprétées par la doubleuse principale sont envoutantes et nostalgiques.

Le récit semble plus mature que la plupart des films du studio. Et bien que les protagonistes principaux soient encore des enfants, ceux-ci paraissent moins innocents, déjà marqués par la vie, torturés et au passé trouble. D’ailleurs on regrettera un manque certains d’explications sur les origines des personnages et parfois leur psychologie est maladroite. Toutefois, le scénario aborde des thèmes sombres : la valeur de la vie humaine, la peur constante de la mort. A travers une fable magique (qui manque parfois un peu d’action), on voit évoluer le personnage d’Arren ayant perdu foi en lui et commençant à ne plus avoir confiance en la vie. On adore ce héros entre ombre et lumière, incertain, impulsif et sauvage cherchant des liens à tisser. Une jolie réflexion ponctuée par des romances enfantines, des péripéties contre un sorcier et ses suppôts et un final éloge à la vie.

Les contes de Terremer
Les contes de Terremer
Les contes de Terremer

Commenter cet article