Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Son frère

11 Février 2014, 16:49pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Son frère

Un film de Patrice Chéreau

Note: 10/20

Critique: Drame familial, ce film française peinera à nous émouvoir.

Pourtant les ingrédients de la tragédie sont là : un homme gravement malade est confronté à son frère avec qui ses relations n’ont pas toujours été des meilleures. C’est donc une redécouverte de l’autre qui se produit. Après tant d’années d’ignorance, la maladie les rapproche. L’ambiance est assez glauque, le film étant tourné la plupart du temps dans un hôpital. Atmosphère tragique, empestant le malheur et le désastre, la caméra n’hésite pas à filmer certains passages voyeuristes brisant l’intimité et le respect de l’humanité du héros se dégradant.

Bruno Todschini incarne ce personnage atteint d’une maladie incurable, perdant peu à peu ses forces et voyant ses proches le délaisser, perdant foi en la vie. Eric Caravaca interprête son frère homosexuel, trop bon trop con qui passe l’éponge sur leur passé tumultueux. Le duo fonctionne plutôt bien même si on a du mal à vraiment être pris dans leur jeu manquant de puissance. Le reste du casting ne nous marquera pas le moins du monde.

Le récit est ambigu et frileux, posant des images voulant dénoncer des problèmes dans le système médical sans pour autant vraiment prendre parti là-dessus. La relation fraternelle manque clairement d’explicite concernant les actions passés de chacun. On s’ennuie du manque de mouvement et de rebondissements dans le développement. La diégèse ne se déroule pas dans l’ordre chronologique et cet arrangement n’apporte véritablement rien de plus. On reste finalement peu touché par ce qu’il se passe, le tragique n’étant pas assez exacerbé et les dialogues n’étant pas assez recherchés. Le final, vraiment dénuée d’émotions nous laissera insensible tellement les personnages nous désintéressent. Ni séduit, ni emporté dans les malheurs de son frère, trop peu original et trop distant de nous.

Son frère

Commenter cet article