Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Les Fils de l'homme

26 Mai 2014, 10:06am

Publié par Tommy's Ghostwriter

Les Fils de l'homme

Un film d'Alfonso Cuaron

Note: 13/20

Critique: Film post-apocalyptique, le réalisateur signe ici une œuvre aussi soignée que bancale.

Force est de reconnaître que le récit n’a rien de bien original. On nous propose un monde incertain dans un futur pas très lointain où plus aucun bébé ne nait. L’univers est très mal amené, on ne peut déterminer les causes claires de ce désastre. On suit donc notre héros devant protéger ce qui pourrait être l’espoir du renouveau. On se retrouve avec une bête et longue course poursuite où chacun veut s’emparer pour servir ses intentions de « l’espoir ». On obverse une société sombrant dans le chaos, assez réaliste et effrayante. Cependant il est difficile d’y intégrer un réel suspens, l’intrigue n’apporte pas de réelle tension et si le développement ne manque pas de dynamisme, on ne sera pas toujours captivé par les péripéties du héros. Le cinéaste tente de faire un récit déshumanisé où seul « les pauvres » possèdent encore une once de charité, un peu moins de morale aurait été appréciable. Reste une fin décevante, abrupte et trop ouverte qui ne convaincra personne.

L’intérêt du film réside plutôt dans sa mise en scène retranscrivant avec véracité ce que pourrait être une Angleterre dévasté, où des millions de migrants tentent d’intégrer le seul endroit sain de la planète. La photographie est magnifique, les couleurs aussi sombres que belles et les plans séquences nous immergent totalement dans des décors réussis dévoilant soit une abondance de luxe soit une misère infinie. On ressent vraiment l’atmosphère noire et la terreur y régnant. Les scènes d’actions sont également impressionnantes.

Les acteurs sont très bons. On soulignera la performance de Clive Owen en travailleur respecté qui se voit embourbé dans une combine louche de son ex-femme. Vite dépassé par les événements, cet homme débrouillard saura tirer son épingle du jeu. Julianne Moore livre une interprétation correcte mais courte, on ne suit pas trop sa relation avec son ex. Michael Caine est génial en vieil homme excentrique tandis que Claire Hope Ashitey jouera l’objet de toutes les convoitises. Dans l’ensemble le casting plait même si la psychologie de chaque protagoniste peine à faire sens parfois.

On sortira du film, l’esprit confus, incertain de ce que cette œuvre d’anticipation voulait nous montrer.

Les Fils de l'homme
Les Fils de l'homme

Commenter cet article