Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Maps to the Stars

5 Juin 2014, 15:25pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Maps to the Stars

Un film de David Cronenberg

Note: 15/20

Critique: Présenté au festival de Cannes, le dernier long métrage du réalisateur américain a de quoi surprendre.

Le casting cinq étoiles y est pour beaucoup de choses. Palmée pour son interprétation, Julianne Moore brille de mille feux en star hollywoodienne névrosé, dépressive et cherchant à se faire une place parmi les plus grands, n’ayant qu’une obsession : devenir celle que sa mère a été, une idole. Eblouissante. John Cusack déçoit un peu dans son rôle de star reconverti zen attitude. Mia Wasikowska joue un de ses meilleurs rôles dans la peau d’une fille de, (légèrement) folle, dont le caractère lunatique fait peur. Saluons le très jeune mais excellent Evan Bird, en mini star capricieuse, déjà accro à la drogue, vivant sur un piédestal monstrueux. Reste un Robert Pattinson, en chauffeur de limousine, plein d’ambitions de devenir quelqu’un dans le monde du cinéma. Le reste des acteurs soutient à la perfection les personnages principaux.

La mise en scène se veut assez luxueuse, on retrouve une ambiance de riches intérieurs telle que dans L’ivresse de l’argent. On s’extasie devant les décors somptueux de ces demeures où abondance rime avec luxe. Présentant quelques scènes torrides, le cinéaste propose une atmosphère où les stars s’autorisent toutes formes de débauches dès le plus jeune âge : caprices, drogues, sexe, alcool,… Aucune limite pour ces hommes qu’Hollywood a transformés radicalement. Complétement pétés, rendu fous par l’argent, la quête éternelle de succès et la célébrité, ils ne sont qu’à un léger pas de la crise de nerfs.

Le récit développe un film choral où chaque personnage est confronté à divers problèmes dans la société du show business. On est sinon touché du moins ému par les protagonistes au destin atypiques qui finalement souffrent autant qu’ils profitent de leur situation. La psychologie de certains semblent peu évidente à appréhender en revanche on s’attache à toutes ces idoles. Il est difficile de mettre des causes tangibles sur les actes de chacun, le tout captive mais nous laisse un gout d’inachevé. On aurait souhaité en savoir un peu plus sur les délires psychédéliques des personnages. Un film intéressant donc manquant un poil de cohésion et de justifications.

Maps to the Stars
Maps to the Stars
Maps to the Stars

Commenter cet article