Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Angel

17 Octobre 2014, 08:02am

Publié par Tommy's Ghostwriter

Angel

Un film de François Ozon

Note: 15/20

Critique: Le réalisateur français signe avec ce drame un film en costumes beau et touchant.

L’œuvre trace la sublime vie d’une modeste fille inculte dotée d’un don pour l’écriture, devenant célèbre du jour au lendemain et se retrouvant entourée d’aristocrates. On est ébloui par la beauté de la mise en scène, cette fille du peuple découvre (en même temps que le spectateur) le luxe, les belles robes, les jolis chapeaux et les œuvres d’arts qu’elles disposent partout dans sa maison. Des intérieurs richement décorés, des personnages magnifiquement habillés, une romance dramatisée : nous voilà plonger dans la vie d’Angel.

Les acteurs sont très bons, on est sous le charme de l’héroïne interprété par Romola Garai, une talentueuse écrivain aussi ambitieuse qu’impertinente et prétentieuse. Son caractère de petite peste s’efface cependant devant la dévotion qu’elle porte à son bien-aimé. Ce dernier joué par Michael Fassbender n’est qu’un pessimiste peintre sans succès, vivant sans se soucier du reste. Le belle auteur sera entouré de la sœur de son amant, Lucy Rusell et de son éditeur Sam Neil, tous deux présents à ses côtés tant pour son argent que pour sa personnalité.

Le récit développe la montée dans la société de cette jeune femme au caractère trempé qui va finir sa vie dans l’abondance mais aussi le malheur. Adulée par tous, elle se permet bien des débordements mais ne voit pas que son entourage n’est pas des plus honnêtes avec elle. Tous ne savent pas la remercier pour la vie de luxe qu’elle leur offre. Trompée, s’acharnant de plus en plus à l’écriture de ses livres pour combler les demandes de son mari. On s’attache à cette figure de gentillesse et on est ému par tant de passion à sens unique. Jamais pathétiques, les quelques scènes tragiques manqueront peut-être de profondeur mais nous convaincront amplement.

Angel
Angel
Angel

Commenter cet article