Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Magic in the Moonlight

21 Octobre 2014, 22:01pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Magic in the Moonlight

Un film de Woody Allen

Note: 14/20

Critique: Le réalisateur américain nous revient pour son 46ème film à une comédie légère et malicieuse.

Qu’on se le dise tout de suite, il n’est point novateur ici. On retrouve en effet les thèmes de prédilections du cinéaste : le réel et Dieu, les fabulations divinatoires, la magie, la tromperie (et l’adultère)… Ses fans seront ravis, ceux qui attendaient du changement, beaucoup moins. Une romance en second plan servant de faire-valoir a des dialogues pimentés, répliques furtives et assassines que lance le héros sans prévenir. Le récit est simple, ce dernier tente de démasquer une usurpatrice se disant médium mais ne peut s’empêcher de tomber sous son charme. L’intrigue n’a pas grand intérêt (dans le sens où elle est prévisible) et le final ne nous captivera guère cependant ce sont vraiment les dialogues (pas non plus à se tordre de rire) drôles qui feront le charme de l’histoire.

Colin Firth est habilement déguisé en magicien chinois et se trouve également être un charismatique gentleman à la langue bien pendue. Emma Stone en voyante n’est pas la plus expressive des actrices mais on l’apprécie tout de même grâce à son adorable sourire et son côté excentrique. Le reste du casting soutient avec justesse le duo principal notamment Simon McBurney, un confrère magicien jaloux du talent du héros.

La mise en scène est de toute beauté, plongeons dans le sud de la France des années 30. Costumes et décors d’époques créent une atmosphère romantique, douce et lumineuse. Toujours très fun, le film ne s’enlise pas trop dans des farandoles de phrases décalées bien que l’ambiance névrosée soit toujours au rendez-vous. Les scènes comiques ne semblent plus se renouveler et nous faire autant qu’auparavant. Plaisant mais se complaisant dans la facilité, on a beau se dire que ce sont dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe, celle-ci commence à devenir fade.

Magic in the Moonlight
Magic in the Moonlight
Magic in the Moonlight

Commenter cet article