Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Interview: Noh Young Seok

5 Décembre 2014, 17:31pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Interview: Noh Young Seok
Interview: Noh Young Seok

Avec son deuxième film Intruders, Noh Young Seok est invité à la 9ème édition du FFCP. Décontracté, drôle et souriant, un poil insouciant, il nous dévoile tous les secrets de son film d'épouvante

D'où vous est venue l'idée de ce film ?

Lors de mon 1er long métrage, un film à petit budget tourné en 11 jours, j'ai connu une expérience similaire de retirement pour écrire le scénario du film. Pour échapper aux tentations de la ville, je suis parti à la campagne et je me suis retrouvé mal à l’aise dans le bus à cause d’un homme, seul sur le lieu, angoissé, j’ai écrit le scénario ce jour-là, au lieu de finir celui prévu.

Vous savez qu’avec une fin pareille, vous allez frustrer de nombreux spectateurs ? C’est très ouvert, un peu facile non ?

Cette fin est totalement voulue, je savais que je voulais conclure mon film de cette façon dès que j’ai commencé à tourner le film. J’aime beaucoup finir sur ce genre d’ouverture. Mais il est vrai que le public a été déçu, en Corée notamment lors d’une séance de rencontre, certains spectateurs m’ont fait part de leur désarroi.

Interview: Noh Young Seok

Pourquoi ne pas avoir décidé de plonger un peu plus dans l’horreur et de rendre votre film vraiment effrayant ?

Je ne voulais pas faire un film sanguinolent mais plutôt décrire l’oppression grâce à une ambiance confinée, créer un endroit où l’on se sent dérangé constamment et où le personnage principal est mangé par cette peur d’être envahi par tant d’intrus.

Les relations entre les personnages sont très simples, on doit toujours les croire sur parole, sans jamais être sûr de connaître la vérité, pourquoi ce choix ?

Cela crée un degré supplémentaire de peur car on peut imaginer ce qu’il va se passer de multiples façons. En particulier le personnage de Hak-Su, on ne sait rien de lui et de ce qu’il a fait donc cela nous amène à nous questionner beaucoup plus.

C’est un peu osé non de terminer sur une possible attaque des Nord-Coréens (surtout que cela est dur à croire) ?

Non ce n’est pas par provocation en fait le titre du film en coréen signifie littéralement « les échoués » mais il a été modifié pour sa promotion internationale en Intruders pour des raisons marketing. Cela donc fait plus amplement référence au supposé sous-marin nord-coréen dont on parle dans le film.

Le personnage principal semble être dépassé complétement par les événements, il nous fait presque pitié, vous ne vouliez pas le voir s’en sortir ?

C’est en effet voulu. Le personnage principal a du mal à dire « non » et ne sait pas réagir car il ignore si les intrus qui l’entourent sont bons ou mauvais. Il est donc indécis et surpassé par la situation.

Dans le film, le héros est scénariste et termine justement le script d’un film, vous comptez tourner aussi celui-là ou avez d’autres projets ?

Je suis en train d’écrire un scénario de comédie noire, un projet plus commercial. Ce sera un film à petit budget. Et oui, également j’aimerais tourner le scénario que mon personnage écrit dans Intruders. Il s’intitule 1986 et raconte l’histoire de trois jeunes garçons d’une douzaine d’années partant ensemble pendant les vacances. Lorsque j’avais 12 ans (en 1986 donc) je n’ai jamais eu la possibilité de partir seul avec mes amis en vacances car mes parents ne me donnaient pas l’autorisation. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit ce film qui serait plutôt entre le road-movie et le thriller.

Avez-vous des films favoris ?

Je n’ai pas de réalisateurs préférés, je ne suis pas quelqu’un qu’on pourrait qualifier de très fan. Cependant j’aime beaucoup le film Memories of Murder ainsi que le cinéaste Rob Reiner.

Noh Yun Seok au FFCP
Noh Yun Seok au FFCP
Noh Yun Seok au FFCP

Noh Yun Seok au FFCP

Commenter cet article