Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Happy together

28 Juin 2015, 13:58pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Happy together

Un film de Wong Kar Wai

Note: 12/20

Critique: Ce film hongkongais tente de narrer une romance homosexuelle mais échoue.

Le principal intérêt du film (sinon le seul), ce sont les deux comédiens principaux. Leslie Cheung est un gay dépravé, alcoolique et joueur, ne prenant la vie jamais au sérieux, enchainant les bourdes et agissant de manière immature. Son partenaire, Tony Leung est au contraire un homme pragmatique qui ne croit pas aux secondes chances mais dont la bonté le fera perdre. Le reste du casting peinera à se démarquer en revanche on apprécie ce duo jouant au jeu du chat et de la souris, se disputant, se réconciliant encore et encore. Complices, on tombe sous leur immense charisme.

« Et si on recommençait tout à zéro ? » dit le personnage principal. Mais en quoi cela peut-il bien consister ? Le récit essaie tant bien que mal de nous montrer l’évolution des relations amoureuses (parfois violentes) entre ses deux héros. Cependant, à aucun moment les personnages n’auront l’air de vraiment s’aimer. Le romantisme passe vite à la trappe. Si les relations entre les personnages intéressent, ils peinent à nous garder captivés. Leurs actions sont trop spontanées, peu réfléchies. Exilés en Argentine, les protagonistes semblent ne rien savoir de l’amour. On reste perplexe face à leurs sentiments qui ne nous touchent que rarement. Seules les dernières minutes semblent finalement apporter une touche d’espoir et d’amour.

La mise en scène se veut tapageuse, passant par divers exercices de style, couleur, noir et blanc, images accélérées, musique charmeuse, ambiance ocre et nocturne, légèrement confinée. Les plans sont très soignés, les décors colorés à outrance, les paysages sublimés, on apprécie se promener aux côtés des protagonistes même si l’histoire qu’ils vivent perd peu à peu son intérêt. On ne retiendra pas grand-chose de cette œuvre au scénario décevant, aux amours trompeuses si ce n’est ses excellents acteurs.

Happy together
Happy together

Commenter cet article