Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

As the God's will

28 Juillet 2015, 19:58pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

As the God's will

Un film de Takashi Miike

Note: 12/20

Critique: Inspiré du manga éponyme (Jeu d’enfants –en français), ce film d’horreur japonais enchaîne les bizarreries pour notre plus grand plaisir mais aussi déplaisir.

La mise en scène est sanglante. Comme à son habitude, le réalisateur prend un malin plaisir à dispatcher des passages horrifiques où les personnages meurent de façons dépassant l’imagination : tués par des jouets pour enfants typiquement japonais (un daruma, un maneki neko, etc). On est fan de ce contraste entre le design kawaii et l’enjouement des monstres-jouets parfois drôles, et l’horreur, la violence des scènes. C’est trash et radicale : un survival game dont on ne ressort pas indemne.

Le casting est incroyablement bon pour un film du genre. Les réactions et expressions des acteurs semblent réalistes et jamais surjouées. On sera charmé par Sota Kukushi, le héros charismatique, un peu trop gentil par moments mais globalement débrouillard. On sera moins convaincu par Ryunosuke Kamiki, en lycéen sadique, mystérieux tombant un peu dans le cliché du mec fou par excellence. On appréciera la douce et charmante Hirona Yamazaki, une héroïne un peu débrouillarde qui ne passe pas son temps à se lamenter.

Le récit en revanche peine à convaincre. Certes l’action et le suspens omniprésent aide à nous captiver, on s’attache aux personnages même si ceux-ci ne font pas long feu. Toutefois, les multiples exécutions s’avèrent finalement gratuites. On est haletant face aux rebondissements et à toujours de nouveaux jeux plus sanglants mais lorsque la fin arrive, aucune justification n’est arrivée. Pis encore, il semble qu’aucune explication autre que divine ne soit envisagée. Le final déçoit, trop ouvert, ne concluant rien et laissant une action en suspense. On s’est donc bien amusé durant le film mais celui-ci est inabouti et ne peut vraiment satisfaire. Rien ne fait sens et tout n’est qu’accumulation de tueries (certes exquises mais) insuffisantes.

As the God's will
As the God's will
As the God's will

Commenter cet article