Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Innocent Thing

22 Juillet 2015, 20:29pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Innocent Thing

Un film de Kim Tae Gyun

Note: 11/20

Critique: Ce drame coréen aux allures perverses surprend autant qu’il désappointe.

Chose originale : pour une fois c’est un homme qui va subir du harcèlement sexuel et de la part… d’une de ses jeunes élèves. Une situation délicate, lui marié, elle mineur, dur toutefois de résister au charme ou aux menaces de cette dernière. Si on pouvait penser le film aux premiers abords comme une romance dramatique qui tourne mal, il n’en est rien. La mise en scène est sombre, plus violente qu’elle n’en a l’air et se rapproche plus du thriller que du drame. On frisonne face à l’escalade des horreurs que peut produire une jeune fille folle d’amour pour un homme et surtout lors de passages entre rêve et réalité, plein de suspens.

Le casting est excellent : Jang Hyuk joue parfaitement le prof de sport beau-gosse, incertain et pris au piège, coincé entre sa femme et son élève. L’une interprétée par Sun Wo Sun, toute en douceur, tact, faisant le plus preuve de fermeté et de lucidité. L’autre interprétée par la sublime Jo Bo Ah, aussi charmante que terrifiante. Sous ses allures de lycéenne mignonne et craquante, se cache en fait une femme au bord de la folie capable du pire. Le reste des acteurs convainc parfaitement même si le trio principal se détache clairement du lot.

Le récit est des plus sombres, on est surpris par la tournure des événements. Les relations entre les personnages sont tendues, leur psychologie dérangée. On s’attache rapidement aux protagonistes mais on regrette de ne pas en savoir plus sur cette lycéenne passionnée par son professeur. On est également déçu de la réaction trop passive des personnages face à des événements terribles. Peu réalistes, trop mous, on s’effare de les voir agir avec tant de tendresse ou de naïveté. La fin notamment, logique et horrible décevra. Il n’était pas possible que des sentiments persistent après tout cela. Grossière erreur qui gâche un film pourtant très intéressant.

Innocent Thing
Innocent Thing

Commenter cet article