Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Kagemusha

6 Juillet 2015, 19:40pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Kagemusha

Un film d'Akira Kurosawa

Note: 9/20

Critique: Le grand réalisateur japonais signe avec cette Palme d’or un film passable et vieillot.

Un film en costumes par contre, nous voilà dans le XVIème siècle, époque où les grands seigneurs japonais se bagarraient la gouvernance du pays. On peut ainsi contempler les vastes armées des clans Takeda, Oda et Tokugawa. Si certaines scènes sont incroyablement bien filmées : la deuxième séquence d’ouverture notamment où tous les soldats se réveillent, la plupart des scènes sont tellement posées qu’elles ennuient. La caméra est molle, n’amène aucune surprise et les quelques scènes de combats déçoivent toutes.

Les acteurs déçoivent également. Tatsuya Nakadai jouant les deux rôles principaux : un seigneur et sa doublure, un petit escroc de pacotille peine à convaincre. Il en fait des tonnes et des tonnes et on sera vite lassé de son sur-jeu. Tsutomu Yamazaki interprétant le conseiller du seigneur, semble bien fade. D’une manière générale, le casting livre des performances moyennes, en faisant trop. Par ailleurs, le très grand nombre de personnages ne permet pas de réellement apprécier chacun et apporte plus de confusions qu’autre chose.

Le récit partait pourtant bien, la doublure doit remplacer un seigneur mort, trois ans durant : une tâche plus ardue qu’il n’y paraît. Si, par moments on est pris dans l’intrigue, ces derniers restent rares. Le film est beaucoup trop long, présente trop de personnages et de lieux. On s’y perd, on s’ennuie, les protagonistes ne sont pas plus attachants que ça et d’une manière ou d’une autre on se fiche complétement de qui pourrait bien gagner cette bataille. Certains passages, notamment celui avec les espions valent le détour mais globalement ce film est un véritable échec, on lui préférera et de loin, Masquerade, film coréen excellent abordant les mêmes thématiques de manière beaucoup moins désuète, plus fun et mieux jouée,

Kagemusha
Kagemusha

Commenter cet article