Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

The Mafia only kills in summer

15 Juillet 2015, 19:30pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

The Mafia only kills in summer

Un film de Pif

Note: 11/20

Critique: Mêlant faits historique et éléments humoristiques, cette comédie italienne aura du mal à convaincre pleinement les étrangers.

Nous suivons donc avec plein d’entrain la vie d’Arturo de sa naissance à la trentaine ponctuée par ses multiples rencontres avec la mafia. Sous prétexte d’une romance tragique mais drôle, le film présente différents personnages et aspects de la mafia sicilienne de l’époque de manière humoristique. A moins que ce ne soit le contraire. Le récit est divisé en deux parties : la jeunesse du héros, puis lorsqu’il est adulte. Mais seul le début convainc véritablement.

Et pourtant le casting n’est pas vraiment à la hauteur. Si le petit Alex Bisconti nous charmera avec son sourire enfantin, innocent, il aura parfois du mal à changer d’expression. Il en vaut de même pour ses camarades de classe n’arrivant pas à transmettre les bonnes émotions. Il en est de même pour Pif, le héros du récit, assez transparent ou de sa partenaire Cristiana Capotondi aussi fade que lui.

Le récit lui perd presque tout son sens lorsqu’il n’est pas comique. Le scénario ne donne pas les clefs pour comprendre les événements à des spectateurs non italiens. On se sent un peu perdu dans le décor historique, qu’on ne saisit pas entièrement. Du coup, seul le côté comique de l’œuvre ressortira, mais lorsque celui-ci disparait petit à petit pour prendre une tournure plus sérieuse, on s’ennuie. On apprécie les dialogues humoristiques les situations improbables, les nombreux quiproquos ainsi que l’ambiance vraiment légère et détendue même quand les pires crimes se produisent. Le film amuse beaucoup, cependant outre ces passages l’histoire d’amour et la dimension politique ne passionnent guère. Pour ne pas dire qu’elle indiffère totalement au fur et à mesure que le film avance. On perd tout intérêt puisqu’à la fin, on ne souviendra plus de rien si ce n’est quelques boutades lancées au début du film.

The Mafia only kills in summer
The Mafia only kills in summer

Commenter cet article