Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Gangnam Blues

15 Août 2015, 14:42pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Gangnam Blues

Un film de Yu Ha

Note: 9/20

Critique: Ce film de gangster coréen racontant la construction du Séoul actuel déçoit sur toute la ligne.

Tout d’abord, il se rend difficilement accessible aux étrangers n’ayant pas les connaissances historiques nécessaires pour comprendre l’époque dans laquelle évoluent les personnages principaux. Années 70, Séoul est en pleine reconstruction et plusieurs acteurs essaient d’avoir la main mise sur la ville et d’acquérir les terrains de celle-ci. Les personnages et les gangs auxquels ils appartiennent sont bien trop nombreux et apportent confusions, on a toutes les peines du monde à se rappeler qui est avec qui. Le propos désintéresse peu à peu.

Surtout que les acteurs ne sont pas particulièrement charismatiques. Lee Min Ho, le top model coréen le plus sexy apparaît ici bouffi, sale, peu expressif : pas classe pour un sou, en petit chef de gang. Il en est de même pour Kim Rae Won, jouant de sa belle gueule plus que d’autre chose. Seule Kim Ji Su réussit à se démarquer quelque peu en jouant une businesswoman redoutable.

La mise en scène n’hésite pas à dévoiler des scènes de combats d’une grande violence, avec des passages assez sanglants. Traitrises et mensonges au menu, les protagonistes n’ont presque aucunes scrupules afin d’arriver à leur but. On peut y voir une gigantesque manipulation des personnages par les plus hauts placés leur faisant miroiter qu’ils auront une place dans la société. Soit, mais le récit est chiant, on ne s’intéresse pas un tant soit peu au destin des personnages peu attachants. L’action prend place sur le côté psychologique et social du film mais cette dernière perd tout son sens lors de cette ultime bataille dans un cimetière boueux, lors d’une pluie battante, où la caméra filme incroyablement vite et mal tout ce foutras de bonhommes en train de se taper dessus. A éviter !

Gangnam Blues
Gangnam Blues

Commenter cet article