Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Orgueil et préjugés

19 Août 2015, 14:04pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Orgueil  et préjugés

Un film de Joe Wright

Note: 14/20

Critique: Ce drame romantique britannique conquit par sa beauté toute entière et son raffinement exquis.

Plongé dans l’Angleterre du XVIIIème siècle, on est charmé par l’époque où les demoiselles se parent de leurs plus belles pour aller séduire les ducs lors de bals majestueux. On s’extasie devant les costumes agrémentés à souhait de rubans, chapeaux et autres accessoires. Les décors des grandes demeures en mettent plein la vue, tous ces intérieurs plus ou moins bourgeois éblouissent. La mise en scène joue la carte du romantique au possible, bals, déclaration sous une pluie battante, complicité amoureuse lors de morceaux de piano. L’atmosphère est douce et gentille et même les règles strictes de la société britannique auront du mal à ternir les rayons de soleil se dessinant sur la bouche de l’héroïne.

Interprétée par Keira Knightley, cette dernière impression par son franc-parler, son pragmatisme avancé, ses mimiques craquantes et sa démarche ravissante. Sous ses airs de femme forte et polissonne se cache une fillette au cœur tendre voulant croquer la vie et l’amour à pleine dents. Rosamund Pike pétille de joie également, belle comme un charme, faisant chavirer le cœur des hommes. On sera de manière générale convaincu par le casting où Donald Sutherland joue un père blasé et bien peu concerné par l’avenir de ses filles. Seul Matthew MacFadyen déçoit véritablement, tirant une tronche de six pieds sous terre du début à la fin du film, ne connaissant aucun autre stade émotionnel.

Le récit dépeint avec réalisme la vie de de parents cherchant à tout prix à marier leurs filles avec le meilleur parti possible (comprendre par cela le plus riche). Si on ne sera globalement pas trop touché par ces romances politiquement correctes, on salue l’effort de réussir à imposer une hiérarchie entre les personnages, ne pouvant épouser l’élu de leur cœur. On s’éprend de l’héroïne si spontanée et jolie mais la fin trop heureuse décevra indubitablement. Il était impensable que de tels événements surviennent et viennent briser la profonde tragédie amoureuse qui se déroulait sous nos yeux et nous émouvait quelques peu. Le final ne nous gâche tout de même pas le plaisir de suivre les protagonistes évoluer dans une société passionnante.

Orgueil  et préjugés
Orgueil  et préjugés
Orgueil  et préjugés

Commenter cet article