Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Shaolin Basket

5 Août 2015, 20:49pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Shaolin Basket

Un film de Yen Ping Chou

Note: 13/20

Critique: Après avoir mélangé le foot au kung-fu, voici ce dernier mêlé à une compétition de basket.

Bon il ne faut pas le cacher : le film est un peu débile mais assume totalement sans jamais vraiment se prendre au sérieux. La mise en scène est complétement barrée, très fun, ne manquant jamais un instant pour faire des bourdes et nous faire rire. On est aussi bluffé par ces quelques scènes d’arts martiaux qui malgré leur côté surréaliste impressionnent lors de matchs très musclés. Mais avant d’être un film sportif, ce film est bien une comédie poilante. Non seulement les dialogues font mouches, mais également des situations, certes parfois clichées, loufoques amusent de par leur côté ridicule et parodique sortant toutes les stéréotypes de la comédie.

On est particulièrement fan des mimiques de Jay Chou, l’acteur principal maitre de kungfu nonchalant et star de basket (et également chanteur de la BO très cool). Expressions exagérées et tordantes, il a toujours la réaction adéquate pour mettre en rogne ses adversaires et n’a pas peur d’user de l’autodérision. Eric Tsang le seconde en tant qu’entraineur, un sacré gai-luron lui aussi. Le reste du casting attire moins, livrant des performances vraiment trop clichés et n’apportant que peu aussi bien au niveau scénaristique que comique même s’ils font tous très sympathiques.

Le récit est en revanche très simple : gagner une compétition de basket. S’ensuivent tous les éléments classiques de ce genre de film : un héros orphelin, une relation amoureuse niaise, une passé de l’équipe sombre, des membres de celles-ci en proie à l’alcoolisme, des problèmes concernant les paris sur les matchs. Rien de tout cela n’est très passionnant. Mais on pardonne au développement ses nombreuses faiblesses compensés par des scènes d’actions funs et 100% kungfu dans une ambiance délurée et un humour au second degré intéressant. On est divertit et c’est le principal.

Shaolin Basket
Shaolin Basket
Shaolin Basket

Commenter cet article