Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Et... ta mère aussi !

17 Septembre 2015, 18:31pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Et... ta mère aussi !

Un film d'Alfonso Cuaron

Note: 13/20

Critique: Ce road-movie mexicain très classique tient surtout la route grâce à ses excellents comédiens.

Gael Garcia Bernal et Diego Luna sont vraiment sublimes en adolescents bourgeois complétement high mais pourtant surexcités. Dévergondés, joueurs, ces meilleurs amis ne pensent qu’à choper, boire et fumer et ne soucis de rien, ni de leur avenir, ni de leurs petites amies. On est rarement vu aussi survolté et fêtard. Maribel Verdu surprend également en épouse trompée et déçue, décidant de se lâcher et de profiter pleinement des plaisirs de la vie. Le reste du casting passe assez inaperçu mais convaincra quand même.

L’ambiance est très sexuelle, c’est le moins que l’on puisse dire. Ca couche à droite et à gauche, ça se touche dans tous les sens, ça se met raide et ça ne parle que de ça. On se serait bien épargné quelques dialogues sur le sujet. Le milieu mondain dans lequel les personnages vivent se transforme petit à petit et devient plus simple, plus naturel. On voyage avec plaisir à leur côtés vers les plages et petits villages mexicains qui semblent délier les langues et enfumer les esprits, ici tout devient alors permis. La voix off est trop souvent présente, apportant digressions sur digressions.

Le récit déçoit, initiation sexuelle sur fond de road trip entre ados pervers et immatures et jeune femme désespérée. Si les personnages sont attachants, le cocktail ne marche pas tout le temps, leur périple n’a rien d’exceptionnel et semble relativement prévisible. Les dialogues sont assez pauvres et les protagonistes très spontanés, vivant carpe diem, peinant à sortir des choses très intelligibles. Certes le final, cassant avec le reste du film apporte une sacré touche d’émotions mais ce n’est pas suffisant pour nous convaincre totalement. Finalement ce film n’est qu’un hymne à la vie, jouir du temps présent afin d’oublier son chagrin.

Et... ta mère aussi !
Et... ta mère aussi !
Et... ta mère aussi !

Commenter cet article