Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

My blueberry nights

6 Septembre 2015, 23:41pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

My blueberry nights

Un film de Wong Kar Wai

Note: 15/20

Critique: Ce road trip en Amérique s’avère être un drame hongkongais poétique et touchant rondement mené.

Tout d’abord, il présente un casting incroyablement convaincant. Norah Jones surprend jouant une jeune femme en plein chagrin d’amour, partant explorer les Etats Unis pour se changer les idées. Jude Law, craquant et drôle, interprète un tendre gérant de restaurant romantique et nostalgique au possible. Natalie Portman impressionne en accro aux jeux d’argent, un peu hystérique et lunatique. Enfin on tombe sous le charme de David Strathairn, homme trompé, sombrant dans l’alcool et la dépression. Tous les rôles principaux réussissent à incarner un personnage de caractère.

La mise en scène se présente comme une succession de cartes postales suivant le voyage de l’héroïne. On s’émerveille devant les décors souvent très colorés, une caméra au plus proche des personnages, et une ambiance toujours très tamisée et secrète. On aime se promener à travers divers paysages et lieux plaisants. Chaque image est une invitation à l’aventure, à l’audace, à l’échange.

Le récit se concentre sur le périple d’une jeune femme et de ses rencontres au cours de son long voyage. On apprécie la spontanéité des personnages, les relations qu’ils tissent entre eux. Ce côté toujours inattendu de l’évolution de leur liens rend vraiment le film fascinant. Au détour du hasard, de manière émouvante, les protagonistes se confient les uns aux autres comme s’ils savaient que l’autre pourrait apaiser leur peine. On s’intéresse à toutes ces petites histoires tournant toujours autour de déceptions sentimentales. Si le propos recoupe quelques clichés et n’apparaît pas très original sur le fond, on s’attache aux personnages et on s’émeut de leur condition malgré des relations très légères. On aimerait vivre une telle expérience aussi belle et bavarde que celle-ci. Une happy-end assez imprévisible ravira les plus romantiques d’entre nous.

My blueberry nights
My blueberry nights

Commenter cet article