Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

No Regret

19 Septembre 2015, 12:56pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

No Regret

Un film de Lee Song Hee Il

Note: 14/20

Critique: Ce film gay coréen dépeint la vie d’un jeune prostitué de manière émouvante mais pas très réaliste.

La mise en scène se veut très dure et crue, n’hésitant pas à dévoiler quelques scènes chaudes dans un cabaret faisant office de maison close. Certains passages sont aussi très violents, parfois un peu de manière injustifiée. L’ambiance n’est jamais très romantique, on évite donc le registre lyrique (ce qui est plutôt bien), mais on a bien du mal à comprendre cet amour. La caméra n’arrive pas à apporter de suspens, et filme sous l’œil d’un homosexuel tout en sensualité.

Si pris séparément les deux acteurs principaux sont très bons, le duo ne fonctionnent pas en harmonie et peinent à convaincre en tant qu’amoureux. Kim Nam Gil, joue un salaryman aisé, fiancé et presque marié, cachant son orientation sexuelle mais tentant quelques rencontres masculines. Lee Young Hoon interprété un orphelin, hardworker, prêt à tout pour amasser de l’argent afin d’entrer à l’université, quitte à se prostituer. Les rôles secondaires se débrouillent tous bien, en particulier les strip-teaseurs.

Si le récit nous captive lors de sa première moitié, où l’on suit le héros, livré à lui-même, travaillant ici et là, repoussant les avances de ses clients, apeuré par l’amour, désemparé face à ses sentiments, on sera plus déçu par la seconde partie trop peu réaliste. En effet, les réactions des uns comme des autres semblent vraiment démesurées, trop extrêmes. Il est par ailleurs de savoir ce qu’il en est des attirances de chacun, puisqu’ils changent de comportement un peu trop vite. Au nom de l’amour, ou plutôt du sexe, on aura quand même vu comme technique de drague. Toutefois, le développement semble plus original qu’il n’y paraît. Un peu trop même, puisque la fin borderline surprendra tout le monde et décevra par son manque d’explications. Il en reste tout de même un bon lot d’émotions prenantes sur ce couple qui se cherche.

No Regret
No Regret

Commenter cet article