Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Man on high heels

14 Octobre 2015, 17:02pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Man on high heels

Un film de Jang Jin

Note: 10/20

Critique: Ce film policier coréen veut jouer sur deux tableaux : le transgenre et le thriller. Malheureusement seul le second sera correctement mis en place.

En effet, les amateurs du genre vont être servis puisque la mise en scène est une des plus violentes et sanglantes jamais vues. Les scènes d’actions sont nombreuses et ne font pas dans le détail : on ne sort pas indemne d’un combat. A coups de poings, de couteau ou de feu, le sang gicle à foison. L’ambiance est toujours très tendue, puisque la violence n’est jamais très loin. Cependant le suspens peine à se faire une place, l’enquête n’étant pas des plus passionnantes et un simple prétexte pour montrer un peu d’action.

Le casting déçoit complétement. Cha Seung Won est inexpressif du début à la fin et ne nous émouvra pas, qu’il soit ce flic dur à cuire et sadique ou bien cet homme désirant ardemment devenir une femme et se travestissant. Ko Kyung Pyo est un sympathique policier souriant mais véritablement fade, tandis qu’Esom est une barmaid invisible ne livrant qu’une performance minime. Le reste des acteurs, aussi bien du côté des travestis que des mafieux ne nous restera pas en mémoire.

Si le récit au départ intrigue, celui-ci devient petit à petit confus. Il essaie en vain de nous dévoiler les raisons de la volonté du changement de sexe du héros grâce à des flash-back alourdissant la narration, racontant une amitié inintéressante et n’expliquant rien du tout. On le voit évoluer dans des bars trans, essayer quelque robe et faux ongles, mais rien de convaincant. L’intrigue est assez confuse et enchaîne inlassablement sur des combats sans prendre le temps de présenter la situation véritablement. Les personnages intéressent mais ne se livrent jamais au spectateur. Quel est le but du propos que de mêler ces deux univers ? Nous dire qu’on peut être un policier macho et bad-ass mais en fait rêver de devenir une femme ? Bonnes intentions, mais avait-on besoin d’en faire un film ? Non, certainement pas.

Man on high heels
Man on high heels

Commenter cet article