Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Jian Bing Man

11 Novembre 2015, 17:57pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Jian Bing Man

Un film de Da Peng

Note: 14/20

Critique: Ce film parodique chinois de super-héros s’avère être une comédie bon-enfant pleine de bonnes surprises.

Da Peng, célèbre acteur chinois accepte de tourner un film sous les directives d’un producteur uniquement pour pouvoir acheter à sa copine un gros bijou (d’une valeur de 25 millions d’euros). Mais voilà, un scandale a lieu, sa popularité diminue et trouver une équipe pour tourner le film risque d’être plus dur que prévu. On adore ce concept de mise en abime où la plupart des acteurs interprètes leur propre rôle.

Le casting fleurit de nombreuses superstars chinoises apparaissant le temps d’un caméo fun et souvent mémorable (Eric Tsang notamment).On est épaté par l’autodérision de Da Peng, perdant son statut d’idole en un rien de temps et se retrouvant tel un enfant larmicheur mais pas abattu pour autant. Yuan Shanshan interprète une actrice connue plus pour sa beauté que ses performances sur grand écran, jouant une parfaite cruche. Quant à Yi Yun He, il est un formidable figurant débutant capable de jouer n’importe quel type de rôles, mais pris pour un minable. Les acteurs secondaires sont souvent surpris du ridicule des situations et feront rire.

Car le principal intérêt du film est de voir l’assistant réalisateur tenir la caméra caché dans un fauteuil et ainsi filmer le tout à l’insu de tous, espérant avoir des scènes réalistes. Oui on touche parfois le ridicule mais c’est totalement assumé, on n’a pas peur de tomber au plus bas pour réaliser ce film. Et puis avouons-le, on a rarement ri autant devant une parodie se moquant avec brio de l’industrie du cinéma asiatique, du statut de star et de la stupidité des films de super-héros. Une simple démonstration des talents de comique du casting, classique dans son récit, modeste et drôle qui ne faiblit jamais. On approuve.

Jian Bing Man

Commenter cet article