Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Le Chateau dans le ciel

2 Janvier 2016, 12:17pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Le Chateau dans le ciel

Un film d'Hayao Miyazaki

Note : 17/20

Critique: Ce premier long métrage officiel du studio Ghibli est une réussite tant sur le fond que sur la forme, qui plaira aux grands et petits.

L’animation datant d’il y a trente ans n’a pas pris une ride et peut s’enorgueillir de faire mieux que bon nombres de productions récemment. Le chara design est réussi, chaque personnage est très expressif, les traits sont fins et lisses, d’une grand-mère pirate à un jeune aventurier, chacun possède ses propres particularités. On est bluffé par le dynamisme des images, que ce soient les personnages ou bien les engins volants, tous se déplacent avec fluidité et réalisme. Les décors sont d’une immense richesse détaillant tout dans les plus petits recoins : mines, jardins idylliques, aéronefs, trésors, forteresse et bien sur le château dans le ciel. Le tout avec de sublimes jeux de lumières et des couleurs enivrantes. On est émerveillé par la beauté des lieux et par l’univers fouillé.

Le récit est avant toute chose un hymne à la paix, un poème écologique jamais moralisateur où les petits malfaiteurs s’avèrent mieux attentionnés que certains personnages haut-placées. En route à la conquête d’une cité-volante : voilà la point de départ de l’histoire. Bien que le récit aborde de très nombreux thèmes du conte pour enfants, il est assez mature pour se poser des questions intelligentes, créer des protagonistes attachants loin d’être manichéens, un univers entre fantastique et science-fiction mirobolant et des péripéties dignes des plus grandes épopées. On ne souffle pratiquement jamais si ce n’est dans quelques moments sentimentaux et innocents nous permettant de contempler les décors. On est entrainé dans le récit qui ne cesse de nous surprendre. L’œuvre est tendre, mignonne même mais toujours porteuse de messages, derrière ces discours d’enfants se cachent des réalités bien plus profondes et dramatiques.

Le film n’a pas pris une ride et éblouira autant qu’il passionnera, un rare bijou de l’animation.

Le Chateau dans le ciel
Le Chateau dans le ciel
Le Chateau dans le ciel

Commenter cet article