Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Docteur Folamour

8 Septembre 2013, 15:01pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Docteur Folamour

Un film de Stanley Kubrick

Note: 14/20

Critique: Considéré par les puristes comme un chef d’œuvre de la comédie américaine, ce film n’est peut-être pas ce qu’il peut laisser paraître.

En pleine guerre froide, nous suivons parallèlement le Pentagone, un avion de combat filant dans les airs vers sa cible soviétique et une base de commandement américaine. Plutôt qu’une comédie, Docteur Folamour est un film d’anticipation dramatique avec certes quelques éléments et dialogues ironiques (très noirs parfois) mais le propos est dans ce cas vraiment à prendre au 3ème degré (ne cherchez pas une once d’humour, il n’y en a pas). On a vraiment du mal à se placer par rapport à l’œuvre.

En revanche une chose est sûre : Peter Sellers tient ici un rôle exceptionnel (probablement ses meilleurs) en interprétant 3 personnages : le président des USA sérieux et désinvolte, un colonel débrouillard dépassé par les actions de son supérieur et le Docteur Folamour, spécialiste en armement et recélant plein d’idées toutes plus tordues les unes que les autres. Par ailleurs la performance de Georges C Scott est tout aussi louable, il est parfait en général belliqueux, suspicieux et légèrement beauf. Le reste du casting offre également des prestations convaincantes.

La BO n’est pas terrible, on est rapidement lassé par le thème principal. Autre point négatif, le film a vieilli et les scènes (nombreuses) où l’avion vole semblent obsolètes et manquent de réalisme. Le film a aussi perdu de sa puissance depuis que le contexte historique et social a changé…

Le scénario est innovant présentant trois groupes de personnages qui vont devoir affronter les conséquences d’une situation plus que délicate : l’envoi de bombes nucléaires ordonné par un général fou. Le monde tremble, le spectateur aussi ! Mais le réalisateur n’arrive pas à nous captiver comme il l’avait fait auparavant ou comme il le fera après. Le docteur (qui donne son nom au film) ne fera que quelques interventions et pas forcément les meilleurs. On est toujours intéressé mais pas passionné, on a tout d'abord du mal à rentrer dedans et puis au final on oubliera ce qui se sera passé peu à peu.

D’une certaine manière, si ce film est plaisant et bien écrit, il lui manque ce petit quelque chose qui rendrait la situation vraiment captivante. Une bonne œuvre bien qu’en deçà de sa filmographie.

Docteur Folamour
Docteur Folamour

Commenter cet article