Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Joint Security Area

10 Septembre 2013, 15:02pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Joint Security Area

Un film de Park Chan Wook

Note: 17/20

Critique: Le réalisateur quitte le genre du thriller pour se concentrer sur un drame militariste avec pour fond le conflit Corée Nord/Sud.

On se retrouve sur le vif du sujet coincé à la frontière entre les deux pays où une agente « neutre » va essayer de mener une enquête concernant le meurtre d’officiers coréens. La tension est à son comble et une erreur pourrait empiéter sur un conflit diplomatique. Petite originalité : le coupable a déjà été arrêté, il ne reste plus qu’à découvrir ce qu’il s’est réellement passé.

On retrouve l’excellent Lee Byung Hun en officier sud-coréen survivant du drame et présumé coupable des meurtres. Du côté nord-coréen on se « contentera » du très bon Song Kang-Ho, un officier lui-aussi survivant de ce drame. Et c’est la coréenne Yeong Ae Lee qui jouera l’enquêteuse suisse dépêché sur l’affaire avec un de ses collègues. Adorable, elle va tenter d’éclaircir certains points de l’affaire quitte à la faire trébucher dans le mauvais sens.

C’est sous la forme de souvenirs racontés par les survivants de la tragédie qu’on va apprendre ce qu’il s’est réellement passé. Le récit est bien rythmé déposant ses clefs de compréhension avec parcimonie sans se précipiter de telle manière qu’on ne se lasse jamais du propos. Le récit est aussi et surtout une ode à la réconciliation entre ces deux pays voisins développant des liens forts et touchants. L’amitié insoupçonnée n’est jamais trop pathétique ni trop romancé, tout est bien dosé de telle manière que ces scènes auraient vraiment pu se produire. On est vraiment happé par la force du suspens et ému par la beauté des sentiments mis en jeu surpassant tout ce qu’on aurait pu espérer. Le scénario se conclut sur une note incroyablement forte et dramatique dissimulant la vérité à tout jamais laissant le spectateur réfléchir sur cet acte innocent mais irréparable.

On est charmé par les acteurs, promené à travers des superbes cadres, surpris et envouté par les retournements de situations et laissés béat devant la tournure des événements. Park Chan Wook signe surement son meilleur film.

Joint Security Area
Joint Security Area

Commenter cet article