Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Rabbit Hole

3 Octobre 2013, 16:17pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Rabbit Hole

Un film de John Cameron Mitchell

Note: 14/20

Critique: Ce film c’est un peu le J’enrage de son absence version américaine mais en moins bon.

C’est à dire qu’on suit la vie d’un couple ayant perdu leur enfant dans un accident de la route quelques années auparavant. Si le sujet n’est pas des plus originaux, il est développé particulièrement de telle sorte que le récit ne paraisse pas impersonnel ou fade. En effet la femme va décider de se lier « d’amitié » avec le meurtrier accidentel de son fils : un adolescent de 18 ans.

Si l’histoire est prenante c’est surement parce qu’elle est mené par des comédiens de talent. Le couple principal étant joué par Nicole Kidman, mère éplorée, tentant de trouver réconfort auprès du meurtier de son fils et Aaron Eckart son mari préférant suivre une thérapie de groupe afin de partager ses souffrances avec les autres. Le reste du casting n’est pas exceptionnel mais n’apparaitra que peu à l’écran, on n’y fera donc peu attention.

Le plus intéressant c’est de voir les différentes réactions du couple face à la mort de leur fils. Elle veut changer de vie, déménager, effacer toute trace de son fils tandis que lui souhaite être au plus proche des affaires de son fils n’arrivant pas à oublier sa présence et stagnant émotionnellement. Chacun a sa manière va se distancer du drame en essayant de redonner du sens à sa vie. Si certaines sont particulièrement émouvantes, on aurait aimé être plus touché et impliqué dans cette tragédie qui aurait pu se permettre un peu plus de larmes ou de plans chocs. On n'est pas assez surpris et entraîné par le scénario. Toutefois, chose innovante, les parents ne semblent pas en vouloir au tueur de leur fils et la relation qu’ils entretiennent avec lui est des plus complexes.

Les faiblesses de tout le monde sont misent à nu, leurs plus profondes pensées sont exposées et les protagonistes essaient vainement d’échapper à la réalité trop cruelle. A voir bien que pas le meilleur du genre surtout pour ses deux acteurs principaux.

Rabbit Hole

Commenter cet article