Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Sex academy

16 Septembre 2013, 15:48pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Sex academy

Un film de Joel Gallen

Note: 15/20

Critique: Parodie des comédies romantiques mais aussi de films d'adolescents, cette œuvre a le mérite de nous faire rire aux éclats.

Car en effet là ou American Pie échoue lamentablement avec ses grosses blagues lourdes, Sex Academy fait mouche. Se présentant comme un film pour adolescents totalement différent il va user de la bonne vieille recette du bal de promo et de la love story clichée pour s'enfoncer dans le ridicule au plus grand plaisir du spectateur. Il n'a pas peur de se rendre risible et d'exagérer le comique en caricaturant toutes les situations.

Chris Evans sera le héros beau gosse macho de ce film qui donnera la réplique à la très belle mais très coincée Chyler Leigh (mais en quête de dévergondage). Le reste du casting sera en adéquation avec l'ambiance c'est à dire cool, drôle et fun et ne manquera pas une occasion pour nous soutirer un sourire.

Si en soi le récit de base n'a pas vraiment d'intérêt pour ne pas dire qu'il est parfois clairement débile, l'étoffe humoristique apportée et les chapelets de blagues saront nous convaincre le temps du film. Présentant l'imprésentable, touchant à l'intouchable et osant nous offrir le pire du pire, impossible de ne pas s'esclaffer devant les actes et dialogues de ce film. Défonçant des portes ouvertes, ce film est peut-être la comédie la plus sexuelle jamais présentée, tout y est passé au crible (inceste, homosexualité, scènes scabreuses, masturbation,...) grossièrement ou plus intelligemment sans complexe ni tabou. Critiquant violemment la niaiserie et les stéréotypes des comédies adolescentes, on ne peut qu’applaudir le culot du scénariste et le talent des acteurs de tourner tout au ridicule dans une mise en scène 100% dérisoire.

Sans être la comédie de l’année, elle reste divertissante, poilante et exaltante.

Sex academy
Sex academy

Commenter cet article