Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Sunshine

9 Octobre 2014, 08:14am

Publié par Tommy's Ghostwriter

Sunshine

Un film de Danny Boyle

Note: 14/20

Critique: Le réalisateur anglais s'essaye à un thriller de science-fiction semi-convainquant.

On se retrouve dans l'espace aux côtés d'astronautes ayant pour mission de "rallumer" le soleil. On est donc plongé dans un immense huis clos au sein d'une navette spatiale coupée de la terre faisant chemin vers le soleil. La tension crescendo commence réellement à amener du suspens dans la seconde moitié du film, lorsque les événements deviennent vraiment dangereux. On est assez impressionné par les effets spéciaux et les décors retranscrivant avec innovation l'univers d'une navette spatiale avec un design original. En revanche la caméra filme trop souvent des scènes confuses, laides et trop rapides alternent les plans flous dans un jeu aussi haletant que fatiguant.

Le casting est surprenant en revanche. Cilian Murphy joue un astrophysicien angoissé, ne sentant pas l’étoffe d’un chef, Chris Evans interprète le jeune rebelle de la bande, un dur qu’il ne faut pas provoquer. Michelle Yeoh, une biologiste douce mais déterminée. Le reste de l’équipe à bord du vaisseau ne déçoit pas non plus, tous ayant la passion de cette étoile. Tous sont très convaincants et porteurs de charisme incarnant leur personnage à merveille.

Hélas, ces derniers s’avèrent plutôt stéréotypés représentant des clichés du huis clos trop classiques. Le scénario suit la lignée normale du film à ambiance. Très sincèrement on se fiche éperdument que l’équipe puisse ou non rallumer le soleil, le principal intérêt se trouve à bord du vaisseau. Au départ les gentilles disputes entre membres, plus tard la survie face à une menace bien plus effrayante. On est surpris par les rebondissements de situations même si le récit prend une tournure clairement tirée par les cheveux. Quelles sont les motivations réelles de cet élément perturbateur ? Beaucoup trop de flou sur ce point important du récit qui bien que prenant semble monté de toute pièces sans penser un seul instant à la cohérence du récit.

Sympathique film SF à ambiance qu’il faut regarder avec des lunettes (de soleil).

Sunshine
Sunshine
Sunshine

Commenter cet article