Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Wolverine: le combat de l'immortel

17 Août 2013, 09:55am

Publié par Tommy's Ghostwriter

Wolverine: le combat de l'immortel

Un film de James Mangold

Note: 14/20

Critique: Après une trilogie X-men excellente et deux préquels faiblards sur les origines des x-mens, voici le retour du mutant aux griffes peut-être pour le meilleur.

Hugh Jackman garde la forme pour ce sixième opus et s’investit toujours plus dans son rôle de loup solitaire bourru mais au grand cœur. Le reste du casting –globalement méconnu du public- n’en reste pas moins stupéfiant. Tao Okamoto est magnifique dans ses kimonos et est à l’instar de Jean Grey, une femme forte qu’on appréciera énormément. Les quelques flash-back avec Famke Janssen sont plus inutiles qu’autre chose. Rila Fukushima est une vraie guerrière japonaise prête à en découdre quand l’honneur de sa famille est en jeu. On regrette une moindre implication d’Hiroyuki Sanada bien qu’il soit à l’aise dans son rôle d’ex soldat devenu gérant d’une gigantesque entreprise.

Concernant la réalisation, celle-ci se trouve assez raffiné. Les combats ne sont pas gratuits et la « japan touch » tente d’harmoniser une action parfois trop sauvage. On reste quand même impressionner par certaines scènes de bataille (que la 3D ne met en revanche pas vraiment en valeur). Il reste tout de mêmes de bons effets spéciaux dynamisant le tout.

Le récit semblait prometteur : présenter le héros faible, son pouvoir de régénération ôté de son corps. Le développement est sympathique, on ne s’ennuie pas mais on n’y croit pas. Vipère qui es-tu ? D’où sors-tu ? Depuis quand tu peux avec ta petite langue et un micro-organisme « taire » le gène mutant ? On reste donc grandement dubitatif quant aux plans de la méchante. Les rebondissements nous surprendront mais à un moment, il faut dire stop ! Tout le monde ne peut pas être traître tout de même. Mais la fourberie de la chose, c’est que contrairement à Tom Cruise qui dans The Last Samurai s’accoutumait aux mœurs japonaises, Logan, lui, ne fera aucun effort pour prétendre à l’honneur et la dignité dont font preuves les japonais. Il peinera à lâcher un unique « sayonara » et mangera sans baguettes : outrages !

Le film reste divertissant se finissant directement sur une ouverture de suite (Bryan Singer, on pense à toi !) mais ne réalise ni le blockbuster ni le film de super héros de l’année, l’ambiance sombre promise n’étant pas au rendez-vous.

Wolverine: le combat de l'immortel
Wolverine: le combat de l'immortel
Wolverine: le combat de l'immortel

Commenter cet article