Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

The Murderer

3 Octobre 2014, 10:04am

Publié par Tommy's Ghostwriter

The Murderer

Un film de Hong Jin Na

Note: 15/20

Critique: Deux après le succès de The Chaser, on reprend les mêmes et on recommence un thriller.

Ha Jung Woo joue ici un chauffeur de taxi coréen vivant dans une province chinoise. Sa femme partie vivre en Corée du Sud, l’a laissé avec leur fille et de grosses dettes. Il choisit donc d’exécuter un contrat de meurtre pour enfin se libérer de ses problèmes d’argent. Encore une fois, l’acteur nous surprend par ses expressions bien à lui, passant de l’indifférence à la colère en un rien de temps. Il est secondé par Kim Yun Seok, commanditaire de l’assassinat. Faussement sympa, cet homme est d’une violence sans égale. Cruel et impitoyable, il commet les pires atrocités sans aucun scrupule. Jo Sung Ha, tout aussi sadique que le second, jouera un homme d’affaire plus louche qu’il n’y paraît.

Un poil moins violent que le film précédent du cinéaste, on nous offre tout de même de belles séquences sanglantes de combats au couteau : un plaisir pour les yeux. Chaque meurtre ici se produit à l’arme blanche avec vivacité et gerbes de sang. La caméra suit les affrontements et les nombreuses courses poursuites (à pied ou en voiture) avec beaucoup de soin. Elle ne laisse aucun répit au héros, traqué sans relâche par divers poursuivants délivrant une tension à son apogée presque tout le temps.

Divisé en quatre chapitres, le récit se développe autour du piège se renfermant sur le personnage principal qui va rapidement comprendre qu’il s’est fait avoir. On est entrainé dans cette chasse à l’homme passionnante. Seulement au bout d’un moment, bien que l’action soit haletante, le propos devient confus, trop de personnages apparaissent. De même que le dernier chapitre rallonge inutilement le film prolongement encore et toujours la course poursuite. Bien qu’on soit loin de s’ennuyer et que la toute fin dévoilant les explications et se concluant sur une note moins sombre que prévu, pleine de romance, on trouvera l’œuvre beaucoup trop longue. Un très bon divertissement tout de même !

The Murderer
The Murderer

Commenter cet article