Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

The Thieves

14 Décembre 2013, 16:50pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

The Thieves

Un film de Choi Dong Hun

Note: 15/20

Critique: Sacré équipe pour ce film d’action à la Ocean’s eleve sauce coréenne.

Le ton est bien moins sérieux que dans ce dernier en revanche et n’hésite pas à tourner ses personnages en dérision dans des situations humoristiques en tout genre. Plutôt léger, fun et drôle, on accroche directement au style de narration. Une dizaine de voleurs de renoms se retrouvent pour un gros coup : voler la larme du Soleil, un gros diamant dans un casino huppé. Mafia, voleurs et policiers se confrontent continuellement et doivent en même temps faire face à leurs querelles internes. Car qui dit voleur dit malhonnête. Chacun joue entre séduction et manipulation, enchainant mensonges et trahisons.

Le casting est éblouissant, on tombe amoureux de la sublime Gianna Jun, bavarde et avare, jeune et aussi agile qu’une gymnaste. Lee Jung Jae est très sympathique, avec plus d’un tour dans son sac, il est prêt à tromper alliés comme ennemis. On retrouve aussi Kim Yun Seok, en fourbe voleur, doublant ses compères dès qu’il en a l’occasion. Le reste des acteurs convainc sans soucis, des enquêteurs aux complices, tous sont attachants, avec leur petit caractère qui leur ait propre. Soutenue par des rôles secondaires de choc, la totalité du casting offre un rendu dynamique, qui se complète parfaitement.

La mise en scène n’est pas radine en scènes d’actions en tout genre : infiltrations, échanges de coups de feu, combats à mains nues, acrobaties dans le vide ; on risque d’être agréablement surpris. L’ambiance très détendue empêche de vraiment ressentir du suspens ce qui est dommage pour un film de ce genre, toutefois on se rattrapera en riant devant certaines répliques bien placées. Les rebondissements sont nombreux et le récit ne s’essouffle jamais. On regrette juste que certains protagonistes soient bien vites relégués au second plan (voire n’apparaissent plus du tout la dernière heure du film) alors qu’ils paraissaient intéressants. La fin semble elle aussi un peu trop perverse et mignonne ainsi qu’ouverte laissant au spectateur le luxe de décider qui s’est fait le plus avoir dans cette histoire.

Mais malgré cela, le film captive grâce à ses très bons comédiens et aux prouesses de la mise en scène en matière de combats.

The Thieves
The Thieves
The Thieves
The Thieves

Commenter cet article