Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Gemma Bovery

29 Juin 2014, 23:29pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Gemma Bovery

Un film d'Anne Fontaine

Note: 14/20

Critique: Adapté de la BD éponyme, cette comédie romantique française est rafraichissante.

Elle se démarque évidemment par son très bon acteur principal : Fabrice Luchini. S’il ne sort pas de son charme habituel, sa prestation reste agréable et conquerra ses fans. Son charisme et son humour à touche Woody Allen colle parfaitement à son image de bobo parisien recyclé en boulanger. Il est accompagné de la très craquante Gemma Arterton interprétant une jeune anglaise fraichement arrivé dans le voisinage. Sous ses aspects de fille simplette, ouverte, souriante et mignonne, se cache une femme charnelle. On adore aussi dans les rôles secondaires, ce couple de bourgeois fortunés anglais dont la femme jouée par Elsa Zylberstein est absolument sublime ou encore le tendre mari de l’héroïne joué Jason Flemyng.

Tout part d’une constatation, l’histoire de la voisine ressemble à celle du roman de Flaubert, Madame Bauvary. Notre héros, plein de fantasmes va laisser divaguer son imagination et proposer plein d’interprétations de ce qui pourrait ou va arriver à cette demoiselle. Nous suivons donc les pérégrinations amoureuses et volages de Gemma. Il est assez aisé de deviner ce qu’il va se passer puisque le film débute par la fin. On n’est pas donc pas vraiment surpris par le développement adultérin.

Le véritable intérêt du film réside plutôt dans ses situations comiques et ses dialogues moqueurs, drôles remplies de répliques bien placées. Si certaines blagues ou réactions sentent fort le fan-service ultra prévisible, on rira bien devant quelques trouvailles d’humour excellentes. Le ton n’est jamais sérieux, du coup même les moments un peu plus dramatiques nous font rire, impossible de ne pas tout tourner en dérision. Divertissante, sans prise de tête mais sans grandes ambitions, cette comédie remplit son rôle sans éblouir complétement ni proposer grande originalité. Un bon moment si vous aimez les triangles (voire carrés) amoureux.

Gemma Bovery
Gemma Bovery

Commenter cet article