Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Allons au Cinéma avec Tommy

Irréversible

3 Août 2015, 19:53pm

Publié par Tommy's Ghostwriter

Irréversible

Un film de Gaspar Noé

Note: 6/20

Critique: Violent et sexuel, ce film français à l’envers n’est jamais bon ni sur la forme comme sur le fond.

La mise en scène nous donne des nausées. Non pas à cause de sa scène de viol très réaliste, ni à cause de ce crâne fracassé à coup d’extincteur, ni à cause de tous les jurons crus prononcés lors du film. C’est la caméra affreusement mouvante qui dérange. Les plans séquences sont incroyablement mal filmés, ça tourne dans tous les sens, ça bouge, les lumières sont faibles : on ne voit rien et le son seul, peine à amener une ambiance véritablement terrifiante. Ça donne le tournis, et mal au ventre… mais plus que tout ça ennuie.

Le pari du film est à l’instar de Mémento, de commencer par la fin et de finir par le début, soi-disant pour provoquer chez le spectateur l’effet d’un happy end. Mais c’est un échec cuisant auquel est confronté le récit. La première moitié passée, on se fiche complétement de savoir ce qu’il s’est passé avant… avant le meurtre, avant le viol. Toute l’intrigue a déjà été dévoilé, le scénariste est bien prétentieux de croire qu’il peut captiver son spectateur encore une bonne demi-heure durant alors qu’il n’a plus aucun atout dans sa manche.

Les acteurs sont assez décevants, Vincent Cassel est défoncé, et défonce. Monica Belluci est aussi belle qu’inintéressante. Et Albert Dupontel ne sert pas à grand-chose. Le casting ne surprend jamais, n’est jamais acteur de son destin puisqu’ils sont montés à l’envers. Les dialogues plats qu’ils s’échangent et les relations qu’ils entretiennent ne captivent jamais. Impossible de s’attacher à des personnages qu’on ne connaît pas et qu’on sait déjà morts. L’originalité du film, est en fait sa principale faiblesse et le propos n’intéressera jamais du fait de son montage à l’envers.

Irréversible
Irréversible

Commenter cet article